Qui suis-je ?

C’est une période de profond mal-être pour la jeune adulte que j’étais il y a 25 ans qui est la source de mon cheminement thérapeutique. Il a débuté dans le cabinet d’une psychiatre-psychanalyste et s’est poursuivi encore quelques années avec d’autres thérapeutes qui utilisaient tous exclusivement la parole dans leur pratique. Après plusieurs années de cette psychothérapie « classique », j’avais acquis une suffisamment bonne compréhension de mes mécanismes de fonctionnement et des raisons pour lesquelles ils s’étaient installés pour pouvoir retrouver plus d’harmonie dans ma vie.
Plus tard, les bouleversements de mes maternités successives ont rendu évident le caractère superficiel des changements induits par mes prises de conscience précédentes. J’ai douloureusement constaté que ma compréhension intellectuelle, aussi fine et élaborée soit-elle, ne m’avait pas permis de changer en profondeur :  les blessures de l’enfance étaient encore là, non réparées et toujours déterminantes dans mes modes de fonctionnement. Convaincue alors que la voie à suivre se devait d’être holistique, incluant le corps au lieu de seulement s’adresser au mental comme je l’avais fait par le passé, je me suis en 2008 rapprochée d’une thérapeute biodynamicienne et continue depuis cette date mes explorations.
Cette approche psychocorporelle douce qu’est la psychologie biodynamique m’a permis de me relier à mon corps, d’observer mes fonctionnements de l’intérieur et d’accéder à une forme de compréhension de moi-même plus profonde. Le passage par le corps a été déterminant pour enfin durablement transformer de vieux schémas, retrouver ancrage, autonomie et joie de vivre.
Me former afin de pouvoir à mon tour accompagner des personnes sur ce chemin vers eux-mêmes est alors devenu une évidence ! J’ai ainsi participé à mes premiers stages en 2010 et je suis actuellement en cinquième et dernière année de formation au sein de l’Ecole de Psychologie Biodynamique Evolutive.